Destination Montérégie

MRC Montérégie

Affichage 1-10 de 10 résultats.

T. MRC

MRC D'Acton

Située au centre des régions de l’Estrie, du Centre du Québec et de la Montérégie, desservie par plusieurs routes et autoroutes...

Présentement fermé
Itinéraire Voir la fiche détaillée
T. MRC

MRC de La Haute-Yamaska

Vouée à l'aménagement et au développement durable de son territoire, la MRC assume des responsabilités diversifiées et offre des services de...

Itinéraire Voir la fiche détaillée
T. MRC

MRC de La Vallée-du-Richelieu

La M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu est heureuse de vous présenter son site Internet. Convivial et actuel, cet outil de communication présente une foule de renseignements qui, nous...

Itinéraire Voir la fiche détaillée
T. MRC

MRC de Pierre-De Saurel

Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à l'embouchure des rivières Richelieu et Yamaska,la MRC de Pierre-De Saurel comprend un secteur urbain (3 municipalités) et un secteur...

Itinéraire Voir la fiche détaillée
T. MRC

MRC du Haut-Richelieu

La MRC du Haut-Richelieu fut constituée par lettres patentes le 1er janvier 1982 suite au décret numéro 3297-81 du 2 décembre 1981. Elle succède...

Itinéraire Voir la fiche détaillée
T. MRC

MRC Maskoutains

La création des municipalités régionales de comté découle de l’adoption, le 6 novembre 1979, par le gouvernement du Québec de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. Deux ans plus tard,...

Itinéraire Voir la fiche détaillée
  • Acton Vale
  • Béthanie
  • Roxton
  • Roxton Falls
  • Saint-Nazaire-d’Acton
  • Saint-Théodore-d’Acton
  • Sainte-Christine
  • Upton

Les municipalités régionales de comté (MRC) sont des entités administratives assurant la gestion régionale des municipalités locales qui sont regroupées en des communautés supralocales jouissant chacune d’un pouvoir de juridiction et réglementation dévolu par le gouvernement du Québec, sur un territoire désigné sous le nom de comté. Ce système d’administration municipale à double niveau de compétences est réaménagé en 1979 par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, dans la politique gouvernementale de réorganisation des comtés du Québec.

Les territoires équivalents (TE) sont des villes ou agglomérations dont l’organe principal de gestion territoriale est titulaire des compétences généralement attribuées aux MRC. Dans le cadre de l’organisation régionale des villes ainsi constituées, les collectivités locales forment donc des administrations municipales à simple niveau de compétences. Quant aux agglomérations, bien qu’elles regroupent des collectivités locales à l’instar des MRC, ces entités forment des communautés de concertation régionale dépourvues de la personnalité morale que possèdent les collectivités municipales. Par ailleurs, elles se distinguent des arrondissements municipaux qui sont des divisions territoriales d’une municipalité locale — généralement, une ville — constituée en un système d’administration interne à double niveau de compétences.

Une municipalité régionale de comté géographique est une entité géographique utilisée aux fins descriptives et statistiques qui correspond au territoire d’une municipalité régionale de comté ou d’un territoire équivalent, de même que les collectivités amérindiennes et les villages nordiques situés dans le périmètre des MRC ou qui constituent des TE. Elle correspond à une division de recensement, unité géostatistique utilisée par Statistique Canada. L’entité administrative regroupe uniquement des municipalités locales et des territoires non organisés, de compétence provinciale, alors que l’unité géographique englobe, en plus de ces entités territoriales, les collectivités autochtones, de compétence fédérale, et les villages nordiques, assujettis à la loi québécoise mais qui sont organisés en dehors des municipalités régionales de comté. Source Wikipédia